Vous êtes ici:
  1. Accueil
  2. Activités
  3. Documents pour l’Histoire de l’Europe
  4. Autographe de Ramon Llull (1297-1316)

Autographe de Ramon Llull (1297-1316)

 Autograph attribué à Ramon Llull, 1297-1316 (ACA, Collections, Autographes, II-A.-2(a))

Vie

Écrivain, philosophe, mystique, théologien, missionnaire, divulgateur, créateur du catalan littéraire, inventeur, cabaliste, scientifique, alchimiste, polyglotte, sénéchal, majordome, libertin, adultère, docteur illuminé. L’énumération des facettes de Ramon Llull est aussi ample que son œuvre écrite. Llibre d’Evast e Blanquerna, Llibre de contemplació en Déu, Llibre de meravelles, Tractat d’astronomia, Llibre del Gentil e dels tres savis, Libre de l’orde de Cavalleria, Cent noms de Déu, Lo Desconhort, Arbre de filosofia d'amor, Cant de Ramon, Liber reprobationis aliquorum errorum Averrois… ainsi, jusqu’à deux cent quarante trois ouvrages conservés.

Né en 1232 à Majorque qui venait d’être reconquise par Jaime I, au sein d’une famille de Barcelone, il passa sa jeunesse à la cour aragonaise au service de l’infant Jacques, futur Jacques II de Majorque, comme page, précepteur et, ensuite comme sénéchal et majordome. En 1267, à la trentaine, il abandonna la vie mondaine pour suivre une formation théologique, linguistique, et philosophique. En 1274, il commença son travail évangélisateur de musulmans et de juifs en faisant une série de voyages autour de la Méditerranée et en commençant son importante production écrite. En 1286 il fut nommé magister par l’Université de Paris. En 1295 il entra dans l’ordre franciscain. Il participa au Concile de Vienne (1311-1312), convoqué par le pape d’Avignon pour formaliser la suppression de l’ordre du Temple. Il mourût en 1316 en revenant à Majorque d’un voyage à Tunis.

Voyages

Ses objectifs dialectiques et évangélisateurs ont poussé Ramon Llull à voyager en Europe, et les rives sud et est de la Méditerranée. On sait qu’il visita Paris, Rome, Barcelone, Gênes, Montpelier, Perpignan, Lyon, Majorque, Naples, Avignon, Marseille, Chypre, Messine, Vienne ou Compostelle, entre autres lieux européens, et Tunis, Jérusalem ou Bougia au sud du bassin méditerranéen.

Autographe

Les Archives de la Couronne d’Aragon conservent différents documents sur la vie, l’œuvre et le legs de Ramon Llull, entre autres la lettre de sa main que nous présentons, plusieurs manuscrits de ses ouvrages, des licences et des nominations associées à l’enseignement de la doctrine luliana au cours des siècles.

Dans une lettre au monarque Jacques II d’Aragon, Llull lui explique qu’il lui a fait envoyer son ouvrage De Proverbis (=Proverbis d’Ensenyament) par Pere d’Oliveres et il lui suggère que les subtilités intellectuelles qu’il contient servent aux infants dans leur éducation pour apprendre à régner. Il l’informe aussi qu’il pense rester en Avignon avec le pape et il lui demande des fonds pour les frais de son séjour.

Licence pour l'enseignement de la doctrine Lullienne, 1399 (ACA, Generalitat, Pergaminos, 297) Pulse para ampliar
Traité de l'art de bien mourir, art. XV (ACA, Collections, Manuscripts, Ripoll, 159) Pulse para ampliar
Documents sur la béatification de Ramon Llull, XVI-XIX siècles (ACA, Collections, Autographes, II-A-2 (b)) Pulse para ampliar
Subir