Vous êtes ici:
  1. Accueil
  2. Présentation
  3. Bâtiments
  4. Paine pour joie

Paine pour joie

Linteau du Paine pour joie

Linteau d'une fenêtre percée dans le mur de l'ancien Grand Palais avec la légende "Paine pour joie".

Devise chevaleresque associée au connétable Pierre de Portugal (Pierre de Coimbra) (?, 1429-Granollers, 1466) proclamé roi d'Aragon et comte de Barcelone en octobre 1463, lors du soulèvement contre le roi légitime, Jean II (1458-1479). Il gouverne de 1463 à 1466 dans un contexte d'inimitié croissante à l'encontre des institutions de la principauté de Catalogne.

Tout le monde semblait parer le malheureux Pierre de Portugal (Pierre de Coimbra) des plus hautes vertus des chevaliers et des héros populaires. Or, son courage, sa grâce et sa sensibilité exquise pour la musique, les livres et les belles choses ne résolurent jamais l'animosité de la Generalidad et du Conseil catalans et ne le rapprochèrent pas non plus de l'Aragon, Valence et la Sicile, qui s'étaient positionnés en faveur de Jean II. Très jeune il fut rattrapé par la fatalité ou par la Roue de la Fortune de ce monde. Dans sa devise, cependant, il exprime toute la confiance qu'il mettait dans la capacité des adversités de la vie à conduire vers plus de satisfaction: souffrir pour pouvoir se réjouir ou "paine pour joie".Salto de línea

Subir