Retourner

Vestibule

Zaguán

En sortant de la bibliothèque, on accède par une porte, à présent redécouverte, au vestibule de la maison. On y trouve un puits comportant une margelle haute en pierre, d’une profondeur de 11 mètres.

Au fond se trouve une toile peinte qui représente La Bataille navale de Lépante, œuvre anonyme de l’école madrilène, réalisée au début du XVIIe siècle et dont la composition constitue les épisodes biographiques dont l’écrivain était le plus fier : pour avoir été « la meilleure occasion des siècles passés, du temps présent et ni le futur s'y attendrait ».Salto de línea C’est d’ici que part l’escalier avec ses contremarches décorées de carreaux de Talavera, et qui conduit aux chambres où vivait l’écrivain.

Subir